On l’attendait avec impatience, la voici ! La troisième et avant dernière phase du déconfinement progressif à lieu ce mercredi 9 juin ! Un couvre-feu décalé à 23h, une réouverture des salles des restaurants – avec une jauge de 50% de remplissage – accompagné d’une réouverture complète des terrasses… On voit enfin le bout du tunnel !

Revenons brièvement sur la première phase de réouverture qui a été, on peut le dire, plutôt décevante.
En effet, un grand nombre de restaurants ont décidé de ne pas ouvrir faute de place ou encore de moyens. D’autres ont vu leurs portes se refermer rapidement à cause d’un afflux trop important. Dans l’ensemble, on constate donc une baisse de l’activité de la restauration compte tenu des nombreuses contraintes instaurées par le gouvernement ainsi que de la météo qui n’était pas au rendez-vous.

Pour que cette seconde étape de réouverture se déroule au mieux, certaines règles seront bien évidement toujours à respecter : pas plus de 6 clients par table et interdiction de consommer debout. Le but étant qu’il n’y est pas de rebond de l’épidémie durant cette période transitoire pour que l’on puisse reprendre une vie “normale” dès le 30 juin.

Mais le changement majeur qui va être opéré durant cette nouvelle phase est la mise en place d’un QR-Code à l’entrée des restaurants pour remplacer le fameux cahier de rappels.
Apprenons-en plus sur ce nouveau dispositif !

Fonctionnement

Le client scanne le QR code à l’entrée du restaurant avec l’appareil photo de son téléphone ou avec l’application TousAntiCovid. L’application prend donc en compte son heure de passage et lui calcule une durée de présence de 2h.

Mise en situation : Votre client flashe le QR-Code à 12h. Les jours suivants, il indique qu’il a été positif à la COVID-19. Tous les clients qui étaient présents dans votre restaurant entre 12h et 14h sont alertés automatiquement. Ils recevront une alerte orange de la part de TousAntiCovidSignal et ils seront invités à aller se faire tester.
Si plus de trois personnes présentes ce même jour, dans ce même créneau horaire, indiquent avoir contracté le virus, alors tous les autres clients du restaurant recevront une alerte rouge. Dans ce cas-là, ils seront invités à s’isoler et à aller se faire tester.

Le QR-Code, obligatoire ou non ?

Bien entendu le QR code ne sera pas obligatoire, c’est à vous de décider ! Si vous ne souhaitez pas l’installer, vous pourrez toujours opter pour le cahier de rappels comme à l’automne dernier.
Dans tous les cas, vous devrez quand même posséder ce cahier pour vos clients qui ne disposent pas d’un smartphone. Il devra être remis à disposition de l’Agence Régionale de Santé ou de l’assurance maladie.

Et les données personnelles dans tout ça ?

Avec ce nouveau dispositif, les données conservées sont anonymes. Aucun historique de lieu ou de nom comme pour le carnet papier, mais simplement des corrélations entre les différents QR-Code. Et là encore, toutes les données personnelles sont effacées au bout de 15 jours.

Voilà ! Vous savez maintenant tout sur ce nouveau dispositif que l’on retrouvera dans la plupart de nos restaurants à compter du 9 juin !

Accueil – EasyTasty

Crédit photo : freepik

Catégories : COVID-19

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *